mardi 24 avril 2018

D’autres géants de bords de route - Dinosaur Land






2172e jour - C’est un peu à l’Ouest de Kansas City, le long d’une autoroute. L'attraction a ouvert il y a déjà plus de cinquante ans…

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

lundi 23 avril 2018

Dinny et Mr. Rex - Cabazon

2171e jour - Aujourd’hui, dans le désert californien, j’ai visité des dinosaures.









Les deux dinosaures géants se voient de loin. En réalité, ils sont plus grands que “nature”. L’un (un apatosaure) a été achevé en 1975. Il fait 150 tonnes et a été surnommé Dinny. L’autre (le tyrannosaure) a été construit en 1981. Il pèse 100 tonnes et est surnommé
Mr. Rex.
Au départ, ces deux monstres ont été conçus pour inciter les automobilistes à s’arrêter le temps d’une pause au Wheel Inn Café adjacent.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

vendredi 20 avril 2018

Un quart d’heure à Beyrouth

2170e jour - Bondir de points en points dans Beyrouth. Capturer des instants de peu. Se contenter de cela (en même temps, se dire que c’est déjà pas mal).









/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

jeudi 19 avril 2018

Ne pas pouvoir faire grand chose d’autre que de collecter les traces - Homs






2169e jour - Wikipédia, résumé clinique :
Le siège de Homs est une série d’opérations militaires menées par l’armée syrienne dans la ville de Homs durant la guerre civile syrienne. Homs est la troisième ville la plus peuplée de Syrie, située à 100 kilomètres de Damas. La ville est considérée comme le bastion du soulèvement contre le régime du président Bachar el-Assad et est parfois appelée la 
« Capitale de la Révolution » par les opposants au régime. Les hostilités ont commencé à la suite d'une campagne de répression contre les manifestants antigouvernementaux. Certains de ces manifestants étaient armés et ont répliqué en tirant sur les policiers. Ces oppositions se sont peu à peu transformées en combats de rue prolongés entre les forces de sécurité et la nouvellement formée Armée syrienne libre qui gagna au fur et à mesure du terrain en prenant le contrôle de différents quartiers. À la fin de décembre 2011, une mission d’observateurs de la Ligue arabe fut envoyée afin de maîtriser la situation. Cette mission avorta et l’Armée syrienne lança une offensive en février 2012 sur le quartier de Baba Amr qui fut bombardé et coupé de toutes les routes de ravitaillement. […]  Début mai 2012, après que le cessez-le-feu de l'ONU a été rompu, les combats de rues et les bombardements se firent plus sporadiques. Pendant ce temps, le gouvernement prit le contrôle de la plus grande partie de la ville. […]. Au début d’octobre, 75 % de la ville (14 quartiers) était sous le contrôle de l’armée. Assiégé pendant deux ans, le Vieux Homs capitule le 4 mai 2014 et repasse sous le contrôle du régime le 9 mai, après l'évacuation des rebelles et des civils vers le nord de la Syrie. Al-Waer, le dernier quartier tenu par les rebelles à Homs, capitule à son tour le 13 mars 2017 et son évacuation s'achève le 21 mai. Homs repasse alors entièrement sous le contrôle du régime syrien.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

mercredi 18 avril 2018

Le voyage dans le temps (2) - Paris



2168e jour - Et puis parfois, on a beau chercher, il ne reste plus rien de ce qu’ont été les lieux dans le passé (intersection des rues de l’Arsenal et Bassompierre à Paris).

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

mardi 17 avril 2018

Le voyage dans le temps - Châtillon



2167e jour - Tous les samedi matins, accompagnant les garçons à leurs activités, je passe devant. Elles ne sont pas toujours garées aux mêmes points de la rue, ce qui laisse supposer qu’elles servent encore à se déplacer. Elles sont au nombre de deux. Sur la plage arrière de la bleue trône un chien en peluche. Sur le siège passager de la verte sont remisées, en vrac, des cartes Michelin. Il m’arrive, dans la vraie vie, de les photographier. J’essaye alors de sortir du champ les signes de notre époque (panneaux, poubelles, éclairages urbains…) mais cela s’avère la plupart du temps impossible. Le voyage dans le temps ne peut être qu’imparfait.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

lundi 16 avril 2018

L’exotisme des autres - Châtillon






2166e jour - Peut-être y a-t-il quelque part – au Japon, au Chili ou en Alaska – quelqu’un occupé à arpenter dans Google Maps ces rues qui me sont familières. Peut-être que cette même personne à l’instant constate, émerveillée, qu’elles sont incroyablement exotiques à ses yeux.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

vendredi 13 avril 2018

Les lieux de l’attentat - Petit Clamart



2165e jour - Je ne sais pas grand chose de l’attentat du Petit Clamart si ce n’est qu’il visait De Gaulle, qu’il était le fait de gars de l’OAS (dont l’un d’eux, le lieutenant-colonel Bastien-Thiry, finit fusillé)… Je sais qu’Yvonne, la bonne Yvonne, s’est inquiétée pour les poulets qui étaient stockés dans le coffre de la DS (des volailles en gelée achetées chez Fauchon) mais que par miracle ni les poulets ni aucun des quatre occupants de la voiture ne furent touchés.



Je sais que tout cela s’est concrètement déroulé ici – deux salves de tirs : une première à proximité de la rue de Bourcillière, une autre peu avant le croisement avec la rue du Bois. Mais ne reste plus qu’une ou deux maisons pour raccorder avec les images d’archives filmées le lendemain de l’attentat. Tout a changé. Tout change en fait.



Je me demande comment les gens qui passaient par là, par cette avenue pas encore devenue “du General De Gaulle”, percevaient les lieux qu’ils traversaient. Ce qui me frappe quand je les regarde, moi, ces paysages urbains des archives, c’est à quel point ils me semblent correspondre à un idéal de banlieue alors qu’aujourd’hui les mêmes espaces me font tout l’effet d’un glauque No Man’s Land. Peut-être, après tout, en était-il de même à l’époque, peut-être les trouvait-on sinistres. Peut-être est-ce un penchant, chez moi, d’idéaliser le passé.




/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

jeudi 12 avril 2018

Traces - Four Season Resort Seychelles


2164e jour - Une nuit il y a longtemps, alors que nous avions du mal à trouver le sommeil, elle avait remarqué : “Que restera-t-il comme trace de toi, de moi, de nous dans cent ans ? dans mille ans ?…” Je n’avais rien trouvé de brillant à répondre, je m’étais contenté de l’enlacer. Nous avions fini par nous endormir. Le lendemain, nous avions joué à laisser des traces de nos pas dans le sable humide. “Un petit pas pour moi, un grand pas pour notre amour…” Nous avions ri mais je n’avais pu m’empêcher de penser – et peut-être, du reste, en avait-elle fait autant – qu’il ne resterait bientôt plus rien de tout ça.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

mercredi 11 avril 2018

Bouée de sauvetage - Four Season Resort Seychelles


2163e jour - Elle dit : “J’ai mes habitudes sur une plage qui est à l’écart, un peu au nord. Il n’y a jamais personne. Pas un chat. Ma plage est un désert… J’y passe des heures. Ça me fait un bien fou… Régulièrement, je vais me baigner, je fais quelques longueurs avant de revenir à ma serviette. Ce qui est drôle, c’est qu’il y a une bouée de sauvetage, suspendue à un palmier. Plus d’une fois, je me suis dit que c’était chouette cette bouée mais que si je faisais un malaise, dans l’eau, je ne vois pas trop qui pourrait me la lancer…”

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

mardi 10 avril 2018

Selfie - Four Season Resort Seychelles





2162e jour - Un jour, je prendrai le temps : je chercherai sur internet, sur les réseaux sociaux, dans Instagram, dans Flickr, le selfie dont j’aurai aperçu, l’espace d’un instant, la réalisation dans Google Maps.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci

lundi 9 avril 2018

Le temps passé - Édimbourg



2161e jour - À quelques mètres de distance, tomber sur deux canapés qui de toute évidence, dans le passé, ont été associés pour composer un même salon. Chercher à imaginer l’intérieur dans lequel on pouvait les trouver, et les photos encadrées posées sur la télé, la table basse qui les accompagnait, les rideaux à l’arrière-plan, les tapisseries. Et tout le reste.

/////// Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci